L’industrie crypto se lance dans le lobbying en réponse à FinCEN

news

La nomination de Janet Yellen au poste de secrétaire au Trésor ne présage rien de bon pour l’industrie crypto et blockchain que les cryptophiles ayant voté pour Joe Biden lèvent la main ! – Les entreprises visées par le projet de règlement du FinCen s’organisent pour empêcher la légalisation d’un voyeurisme financier justifié par la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Tous unis contre le FinCen et ses dérives

Le 28 janvier 2021, la Blockchain Association annonce l’ajout de 5 nouveaux membres – Uniswap, Blockfi, Fireblocks, CMT Digital,et Blockchain Capital – portant le total à 30 sociétés.

Pour la Blockchain Association, l’augmentation du nombre de ses membres s’explique par ses actions visant à donner une réponse de l’industrie blockchain au projet de règlement publié par le FinCen lors des derniers jours de l’administration Trump.

Le FinCen veut imposer une déclaration des transactions cryptos sur la base d’un seuil de 10 000 USD et, une limite de 3 000 USD pour les transactions avec des wallets auto-hébergés dont les propriétaires sont difficilement identifiables.

Ces nouvelles règles inspirées de la loi sur le secret bancaire constituent une ingérence majeure dans les transactions P2P.

Elles sont de nouveau examinées par les législateurs durant la dernière semaine du mois de janvier 2021.

Une blockchain transparente, des lobbys en-dessous

La Blockchain Association regroupe des entreprises blockchain exerçant des lobbys sur le Congrès pour défendre leurs intérêts collectifs.

D’autres organisations effectuent également des lobbys en faveur de l’industrie crypto et blockchain.

Le Coin Center qui est une organisation à but non lucratif a récemment obtenu d’un don d’un million de dollars de la part de Grayscale.

Selon l’un des membres du Coin Center, les travaux de ce dernier en 2021 se concentrent sur la défense de la confidentialité financière et d’une politique fiscale plus raisonnable.

Le Coin Center et la Blockchain Association étaient des alliés très visibles dans la lutte contre le projet de règlement du FinCen.

Le durcissement des règlementations encadrant les entreprises cryptos et blockchain est l’une des principales menaces à la pérennité des projets cryptos souffrant d’un manque de décentralisation.

Les lobbys visant à faire changer de position les législateurs défendant en majorité Big Brother, l’hégémonie du dollar, l’imposition et la taxation à outrance, ont-ils réellement une chance de réussir ? La confidentialité financière est aujourd’hui synonyme de crime financier pour les autorités de régulation. Il faudra peut-être demain étaler toute sa richesse sur la voie publique pour prouver son innocence. 

L’article L’industrie crypto se lance dans le lobbying en réponse à FinCEN est apparu en premier sur Cointribune.

This content was originally published here.