Grâce à la blockchain, l’art numérique prend son envol

news

Le 17 mars, la maison parisienne Kapandji Morhange organisait la première vente en France consacrée à la cryptomonnaie, retransmise en live sur la plateforme interencheres.com , adjugeant 600 Bitcoins pour 28,2 millions d’euros devant 1.500 enchérisseurs européens inscrits.

La semaine précédente, le 11 mars, Christie’s organisait, en lien avec la plateforme spécialisée Makersplace, la vente aux enchères de « Everyday: the First 5000 Days » , une oeuvre virtuelle de l’américain Beeple, qui pouvait être achetée avec de l’Ethereum. Ce collage numérique de 5.000 dessins réalisés depuis 2007, était cédé, pour la bagatelle de 69,3 millions de dollars, à un collectionneur de crypto-art, à la tête d’un fonds d’investissement dans la blockchain, Metapurse.

This content was originally published here.