Permis de conduire, diplômes, factures: le Maroc va miser sur la blockchain pour détecter la fraude documentaire

news

Permis de conduire, diplômes, factures: le Maroc va miser sur la blockchain pour détecter la fraude documentaire

Fraude

Le Conseil de la concurrence vient de donner son feu vert pour la création d’une société commune qui, en s’appuyant sur la blockchain, va lancer un service de vérification de l’authenticité des documents présentés par les particuliers et les entreprises.

La décision du Conseil de la concurrence a été actée dans le dernier numéro du Bulletin officiel.

Nommée Archipels, la nouvelle entité allie quatre grands acteurs français: EDF, Engie, La Poste et la Caisse des dépôts.

Il s’agit d’une plateforme de services de confiance qui doit vérifier l’authenticité des justificatifs et des documents présentés par les particuliers et les entreprises (permis de conduire, justificatifs de domicile, diplômes, bulletins de paie, etc.).  

Cette offre «multi-acteurs» permet notamment aux banques, aux assureurs, aux prestataires sociaux et aux organismes publics de détecter si les informations qui leur sont communiquées ont pu être falsifiées.

Dotée d’un capital de 2 millions d’euros, Archipels est la première entreprise à fournir ce service en s’appuyant sur la blockchain à l’échelle nationale.

This content was originally published here.